AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art est une étoile ( Lizbeth )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Alyx Cox »


Date d'arrivée : 25/01/2018
Mots débités : 415

Popularité : 739
Où te trouves-tu : Surement chez mon frère
Emploi/étude : Artiste à son compte
Humeur : Changeante

MessageSujet: L'art est une étoile ( Lizbeth )    Dim 28 Jan - 22:14

Le café était un élément important dans la journée d'Alyx. Elle ne pouvait tout simplement pas se lancer dedans sans sa dose de café et plus sa journée se compliquait plus la dose de café augmentait.
Tout avait commencé comme le jour d'avant et celui encore d'avant et comme tous les jours de sa vie depuis qu'elle vivait chez son frère. Son réveil avait sonné à huit heures, elle était descendu dans la cuisine, vide car son frère était déjà au bureau, et s'était préparé un petit déjeuner se composant de deux tartines et d'une tasse de café. Une fois avalé elle avait déposé la tasse dans le lave vaisselle avant de se diriger vers la salle de bain et de prendre une douche bien chaude. Une fois lavée et toilettée elle avait enfilé un tee-shirt blanc sur un jean bleu et avait noué son tablier autour de sa taille avant de s'installer face à son chevalet. Là elle avait fixé la toile en se mordant la lèvre inférieure mais avait du se rendre à l'évidence, encore une fois ce n'était pas aujourd'hui qu'elle réussirait à peindre. Résignée elle s'était décidé à tenter de peindre en extérieur. Elle avait prit ses affaires et sans prendre le temps d'attraper un manteau s'était précipité dans le parc le plus proche, attendant l'inspiration.
" Allez Alyx, mets y un peu du tiens !"

Au bout de deux heures la jeune Cox avait du se rendre à l'évidence, elle avait beau se trouver dans un cadre différent son inspiration était au point mort. Cette constatation lui mit un coup au moral. Jamais en vingt-deux ans d'existence elle n'avait connu un blocage pareil. Il lui était arrivé de perdre l'enthousiasme en peignant et de devoir recommencer un tableau entier mais jamais elle n'avait fair face aussi longtemps à une feuille blanche. Et cela avait le don de profondément l'angoisser. Toute son enfance sa mère avait essayer de la faire majorer dans différentes activité telles que l'équitation, la danse, la musique en générale mais Alyx n'avait jamais réussi à sortir des notes plaisantes à l'oreille. La seule chose dans laquelle elle s'était jamais réellement épanouie était le dessin et voilà que maintenant elle n'arrivait même plus à faire cette activité qui était censé être son unique talent et gagne pain. Néanmoins l'aspect financier l'inquiétait moins que l'aspect pratique.

Remballant ses affaires la jeune femme s'était rendu dans le Starbuck le plus proche. Il lui fallait un café. Elle s'approcha du comptoir et commanda sa boisson avant d'aller s'asseoir à une table dans le fond de la salle, loin des bruits des conversations. Alyx sorti son carnet de croquis et, inspirant à fond se mit en tête de dessiner quelque chose.
" Je demande pas la lune, pas un paysage de fou, juste quelque chose Alyx. Un petit truc . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'arrivée : 27/01/2018
Mots débités : 173

Popularité : 333
Emploi/étude : professeur de théâtre

MessageSujet: Re: L'art est une étoile ( Lizbeth )    Lun 29 Jan - 23:54


Lizbeth & Alyx

L'art est une étoile


Art is the journey of a free soul

C'était le début d'une nouvelle journée, une belle journée dont Lizbeth comptait bien profiter. La jeune femme aimait la vie et faisait tout son possible pour que chaque jour ait au moins un petit quelque chose de positif. Elle aimait déambuler dans les rues sans but précis et simplement observer ce qui l'entourait. Parfois, elle s'asseyait sur un banc et s'amusait à observer les gens et à leur imaginer toute une vie. En tant qu'adepte du théâtre, elle leur inventait souvent des existences rocambolesques et parfois, elle s'inspirait même de certaines personnes qu'elle avait croisées pour écrire. Car pendant son temps libre, elle écrivait. Ce n'était jamais rien de concluant, des bribes d'une éventuelle pièce par-ci, par-là, mais ça l'amusait et puis, ça faisait travailler l'imagination. Imagination dont elle allait avoir besoin pour mettre sur pieds tout un spectacle de fin d'année avec ses élèves. Elle avait récemment intégré la nouvelle école du coin et y enseignait le théâtre, sa grande passion. Elle s'était mis en tête de monter une pièce pour la fin de l'année, ou peut-être même une comédie musicale puisque la musique et le chant étaient sa seconde passion. Encore fallait-il que les élèves soient intéressés. En attendant, elle notait ses idées comme elles lui venaient et elle remettrait de l'ordre dans tout ça plus tard.

Quoiqu'il en soit, aujourd'hui, elle n'avait pas cours. Elle en profita donc pour faire un petit tour en ville. De plus, elle avait rendez-vous avec son bel inconnu au parc. Cet homme faisait littéralement battre son cœur à mille à l'heure et pourtant...elle ne savait presque rien de lui. Ils se voyaient une fois par semaine, toujours au même endroit. D'un commun accord, ils avaient décidé de ne pas parler de leurs vies respectives, mais d'art, du monde, bref de tous les sujets possibles et imaginables. Et Lizbeth était complètement sous son charme. Pour autant, elle n'avait jamais osé lui dire ce qu'elle ressentait ni lui proposer un rendez-vous plus...officiel dans un autre lieu. Elle n'avait pas non plus osé lui demander son numéro de téléphone. Elle avait peur de se prendre un râteau et peur de voir ce semblant de rêve s'évaporer. Car c'était bien ce que c'était. Un rêve.
Quoiqu'il en soit, après la petite rencontre, elle quitta le parc et s'arrêta au Starbuck's, histoire de reprendre quelques forces. Et puis, elle aimait bien cet endroit. C'était convivial et on y croisait souvent des personnes créatives qui profitaient de l'atmosphère des lieux.

Cette fois n'y fit pas exception. Lizbeth pénétra dans l'établissement et se dirigea vers le comptoir pour commander l'une de ses boissons préférées: un latte au thé vert. Elle regarda autour d'elle pour trouver une place libre, mais l'endroit était assez bondé. Elle fronça les sourcils, puis repéré une jeune femme assise seule à une table du fond, en train de gribouiller et...de se parler toute seule. Lizbeth ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire et approcha de l'inconnue. "Excusez-moi ? Je peux me joindre à vous ?" Elle lui fit son plus beau sourire et attendit d'avoir l'autorisation de s'asseoir avant de reprendre la parole, curieuse. "Que dessinez-vous ? Vous êtes artiste ?" Cela semblait évident, mais en même temps, cette inconnue pouvait très bien s'amuser à gribouiller pour le plaisir.

Codage par Magma.

_________________
A Smile is Worth a Thousand Words
©  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Alyx Cox »


Date d'arrivée : 25/01/2018
Mots débités : 415

Popularité : 739
Où te trouves-tu : Surement chez mon frère
Emploi/étude : Artiste à son compte
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: L'art est une étoile ( Lizbeth )    Mar 30 Jan - 18:01

Une voix qu'elle ne connaissait pas lui fit lever la tête. Bien qu’en temps normal la jeune femme n’aimait pas être dérangée dans son travail c’était encore pire aujourd’hui. Néanmoins Alyx n'était pas quelqu'un de désagréable, plutôt sociable elle ne reculait jamais devant l'occasion de faire une nouvelle rencontre. Seulement, la tension qui s'était accumulée l'avait rendue aigrie. Ses heures de sommeil s’étaient amoindris et Alyx avait investi dans un anti cernes, chose qu’elle n’aurait jamais fait auparavant mais il lui était impossible de se regarder dans la glace et de faire face aux immenses traces bleutés qui se trouvaient sous ses yeux. Les accepter c’était comme accepter son échec. Et elle ne pouvait pas. Accepter son échec, son absence d’inspiration c’était admettre qu’elle avait fait une erreur quelque part, que quelque chose ne tournait pas rond. Et Alyx, aussi têtue qu’elle était ne pouvait délibérément pas se permettre d’admettre ça.
Rencontrant le regard de son interlocutrice Alyx fut prise de remords, cette attitude ne lui ressemblait pas. Tentant de se racheter une conduite elle se composa un visage plus aimable et tenta d'afficher un sourire ne paraissant pas trop forcé. Elle décala ses affaires et regarda une énième fois la jeune femme qui lui faisait face.
" Oui pas de soucis »
Comme à chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un la jeune Cox ne pu s’empêcher de la détailler du regard. Au moins une chose qui n’avait pas changé. La jeune femme possédait un visage agréable, plaisant au regard et inspirant la joie. Ce n’était pas la première fois qu’Alyx croisait un visage de ce type car même si les gens d’un naturel joyeux étaient de plus en plus rare il en restait assez pour que la jeune femme ai pu les observer. Ces gens possédaient tous quelque chose en commun qui se résumait à une petite étincelle dans le regard. Pas du genre des paillettes présentes dans les yeux verts et qui donnent l’impression d’un reflet doré non, une véritable étincelle donnant une impression de vivacité. Alyx était persuadée de ne pas faire parti de ces gens pour la simple et bonne raison qu’elle n’était pas heureuse. Elle l’était partiellement oui, mais elle avait toujours eu cette impression d’être incomplete, de ne jamais se sentir à sa place. Même au sein de sa propre famille cette sensation restait omniprésente. Avec le temps Alyx avait apprit à vivre avec.

Dans un réflexe un peu stupide Alyx cacha son carnet à croquis en posant son coude dessus même si son interlocutrice devait déjà l'avoir repéré vu la question qu'elle lui posa. Si elle était artiste ? Elle avait cru que oui. Elle s'en était persuadé, c'était même pour ça qu'elle avait abandonné le droit, pour embraser enfin sa passion et devenir ce que les gens appelaient une artiste Mais un véritable artiste vivait-il ce qu’elle vivait en ce moment ? Sûrement oui. Et puis qui décidait de qui était artiste et qui ne l’était pas ? La jeune Cox leva les yeux vers Lizbeth et se demanda un instant si elle devait réellement lui montrer son carnet. Cela en valait-il la peine ? Au bout de quelques secondes de réflexion elle décréta que la jeune femme n’avait pas l’air du genre à se moquer ou à critiquer inutilement et puis, peut être même qu’un nouveau regard lui ferait du bien. Elle en avait plus qu’assez des paroles encourageantes de son frère qui, même s’il était adorable, n’était absolument pas objectif. Elle aurait pu lui montrer un trait rose sur fond blanc et pour peu qu’elle ait eu l’air convainque il aurait été capable de l’applaudir. Il en valait de même pour sa soeur qui quand à elle n’avait jamais su dessiner et arrivait à s’émerveiller sur chaque dessins d’Alyx. Elle ne leur en voulait pas non, elle les adorait mais les critiques lui manquait. C’est peut être pour ça que résignée elle regarda Lizbeth et ôta son coude du carnet laissant apercevoir des dizaines de dessins tous barrés chacun d’entre eux représentant un client buvant son café, un serveur concentré sur la préparation d’une boisson et même un oiseau prenant son envol qu’elle avait aperçu par la fenêtre.
« Artiste je ne sais pas mais oui j’essaye. »
Un sourire timide apparu sur son visage. Que ce soit pour parler de ses oeuvres réussies ou de celles qu’elle ratait Alyx restait toujours autant timide.
« C’est pas grand chose. J’essayais de trouver de l’inspiration mais je n’ai rien qui viens. »
Elle fronça les sourcils et s’arrêta un instant. C’était la première fois qu’elle énonçait son problème à voix haute, et c’était devant une personne qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. Et étrangement cela lui fit du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'arrivée : 27/01/2018
Mots débités : 173

Popularité : 333
Emploi/étude : professeur de théâtre

MessageSujet: Re: L'art est une étoile ( Lizbeth )    Mer 7 Fév - 4:47


Lizbeth & Alyx

L'art est une étoile


Art is the journey of a free soul

Dans un premier temps, Lizbeth crut que la jeune femme allait l'envoyer paître vu le regard qu'elle lui lança l'espace d'un court instant. Mais heureusement, ses traits semblèrent se détendre assez rapidement et elle accepta donc qu'elle se joigne à elle. C'était vraiment les petits moments comme celui-ci qui plaisaient à la jeune prof. De petites rencontres au détour d'un café, des rencontres parfois totalement éphémères, des personnes qu'elle ne revoyait souvent pas. Mais ça faisait aussi partie du charme de ce genre de rendez-vous totalement imprévus. Elle s'assit donc et, bien sûr, sa curiosité ne tarda pas à prendre le dessus quant à ce que faisait l'inconnue. Manifestement, elle était en train de dessiner avant son arrivée et du coup, Liz était fortement intéressée. Elle avait elle-même une âme d'artiste, même si le dessin était sans doute l'art dans lequel elle excellait le moins - voire pas du tout - mais du coup, elle se sentit aussitôt plus proche de cette inconnue. Néanmoins, cette dernière semblait vouloir dissimuler ce qu'elle faisait, plaçant son coude sur son carnet comme le faisaient si souvent les élèves quand ils voulaient empêcher leur voisin de copier ou les profs de lire par dessus leur épaule. Liz ne se sentit aucunement offusquée, après tout, elle était arrivée un peu comme un cheveu sur la soupe et parfois, les gens n'aimaient pas partager ce genre de choses avec des inconnus. Après tout, l'art pouvait être quelque chose de très personnel, quelque chose qu'on n'avait pas envie de partager.

Son interlocutrice ne semblait pas très sûre d'elle, ce qui était dommage en soi, mais elle était loin d'être la seule dans ce cas-là. Mais finalement, elle dévoila ses petits croquis. La jeune prof observa tout ça avec grand intérêt et une pointe d'émerveillement. "Mais c'est superbe ! Vous avez l’œil pour capturer les moments uniques, éphémères du quotidien." Elle le pensait vraiment. De toute façon, elle n'était pas du genre à raconter des bobards juste pour faire plaisir aux autres. Elle était toujours sincère. Selon elle, l'honnêteté et la sincérité étaient des traits très importants, des qualités que tout le monde devrait avoir. Idéaliste ? Sans doute un peu. Voire beaucoup. Tout dépendait des circonstances. "D'après ce que je vois, vous semblez pourtant pas mal inspirée par cet endroit !" Elle connaissait toutefois ce souci. Le souci de chercher quelque chose sans le trouver, de vouloir désespérément que l'inspiration vienne alors qu'elle restait totalement absente. "Peut-être que je peux vous aider à retrouver cette inspiration perdue ?" Elle lui adressa un petit sourire avant de finalement tendre la main vers la jeune femme. "Au fait, je m'appelle Lizbeth. Enchantée !" Sa voix était enjouée et son sourire s'était élargi. En fait, il était bien rare de ne pas la voir sourire. Lizbeth, c'était tout simplement la joie de vivre et elle aimait transmettre cette joie de vivre aux autres. Même si ce n'était qu'un tout petit bout. "Vous savez...j'adore l'art sous toutes ses formes. Mais surtout la musique et le théâtre. Vous aimez le théâtre ?" La voilà qui devenait sans doute un peu trop enthousiaste. Elle avait souvent tendance à s'emporter un peu trop lorsqu'elle parlait de quelque chose qui la passionnait. Histoire de se calmer un peu et éviter de faire peur à son interlocutrice, elle but quelques gorgées de sa boisson, tout en détaillant encore et encore les petits dessins sur le carnet de cette inconnue.

Codage par Magma.

_________________
A Smile is Worth a Thousand Words
©  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Alyx Cox »


Date d'arrivée : 25/01/2018
Mots débités : 415

Popularité : 739
Où te trouves-tu : Surement chez mon frère
Emploi/étude : Artiste à son compte
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: L'art est une étoile ( Lizbeth )    Jeu 8 Fév - 22:12

Alyx ne manqua pas un des mouvements de la jeune femme. C'était dans son habitude de toujours tout observer. Elle aimait remarquer les plus petits détails et les incorporer dans son environnement. Après tout, capter les détails les plus infimes faisait parti de son travail en tant qu'artiste.
Elle regarda l'inconnue jeter un oeil à ses croquis guettant la moindre expression négative sur son visage. Mais force était de constater qu'il n'y en avait aucune. Elle respirait l'honnêteté. Dans un sens il aurait été beaucoup plus simple pour Alyx de faire face à une personne hypocrite car elle aurait alors pu être certaine de la nullité de ses croquis. Le problème de l’honnêteté était qu’Alyx n’avait aucun moyen de savoir si l’honnêteté était mesurée ou alors exagérée et cela changeait tout. Il suffisait que la jeune femme se dise que la jeune Cox avait besoin d’un peu de réconfort pour que son jugement soit biaisé et que le côté positif du commentaire prenne le dessus. Après tout, elle semblait être d’une douceur et d’une gentillesse naturelle alors elle n’était sûrement pas ceux capable de heurter les sentiments des autres.
À l’exclamation de la jeune femme Alyx leva un sourcil, perplexe.
« Vraiment ? »
Elle ne comprenait pas ce que la demoiselle pouvait bien voir dans ses croquis. Ils étaient pourtant tellement … banales. Non elle ne leurs trouvait rien d’exceptionnels. Toujours les mêmes traits de crayons, toujours les mêmes manières de faire, rien de bien nouveau en somme. Juste un cercle vicieux dont elle ne pouvait s’extirper. Quelque chose dans le ton de la voix de la jeune femme lui donnait l’impression qu’elle ne cherchait aucunement à dissimuler la vérité. Tout transpirait l’honnêteté.
Alyx soupira doucement et jeta un regard sur les personnes qui l’entourait. Oui, elle les avait dessiné, presque tous à vrai dire mais aucun ne l’avait transcendé. Il lui manquait ce sentiment d’extase qu’elle avait si souvent ressenti en dessinant.
«  Hum … Je pourrais tout dessiner, le geste n’est pas un soucis.. C’est plus une question de … Je ne saurais pas l’expliquer, ça se ressent dans les tripes, au plus profond de sois. C’est ce qui me montre que je suis sur la bonne voie généralement … »
Elle s’arrêta un instant les yeux perdus dans le vague. Cette panne d’inspiration la touchait plus qu’elle n’aurait souhaité l’avouer. Elle avait peur d’avoir perdu l’étincelle, cette petite chose qui faisait qu’elle pouvait passer des jours entiers à peindre sans jamais en avoir marre. Ce petit embrasement qui avait changé son existence, jusqu’à laisser tomber un mode de vie confortable pour terminer par vivre aux crochets de son frère. C’était surtout là qu’était le problème, cette peur d’avoir tout abandonné pour rien.

Alyx releva la tête et regarda la jeune femme. Sa proposition, crevante d’honnêteté comme tout ce qu’elle avait dit jusqu’à maintenant, lui réchauffa la coeur. Elle doutait qu’elle puisse la débloquer mais proposer était déjà quelque chose de grand.
«  J’en doute mais c’est gentil de proposer. »
Elle lui adressa un sourire, le premier acte de gentillesse qu’elle avait envers elle depuis le début de leur conversation. Alors quand son interlocutrice se présenta, Alyx ne rebroussa pas chemin et lui attrapa la main, intensifiant son sourire. «  Enchantée. Moi c’est Alyx. »
Faire des rencontres autour d’un bon café, voilà une des choses qu’elle avait toujours appréciée. D’un naturel avenant, la jeune Cox était depuis son plus jeune âge particulièrement à l’aise en société, sachant rire quand il le fallait et se taire dans les moments propices. Seulement pour Alyx rien n’était meilleurs que les rencontres inattendues, comme celle là. La déclaration de Lizbeth la surprit légèrement. Elle aimait l’art ? Le théâtre et la musique ? Voilà un sujet qui lui plaisait.
«  J’aime beaucoup. J’ai toujours rêvé de peindre les décors d’une pièce de théâtre. Ou alors de m’occuper des décors d’une pièce comme Fin de Partie de Samuel Beckett. Vous jouez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: L'art est une étoile ( Lizbeth )    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art est une étoile ( Lizbeth )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2008: Le 30/08 vers 22h00 - étoile qui bouge en zig zag à St-Côme - (Canada)
» Astrum Argentum ("étoile d'argent")
» Quelle est cette étoile ?
» Une fausse étoile pour un faux Christ
» "Comme une araignée dans sa toile..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives rp-
Sauter vers: